Presentation

Marche Nordique et Santé


A l’origine, la Marche nordique constituait l’entraînement estival des skieurs de fond scandinaves. Aujourd’hui, elle est devenue un sport-loisir pour tous et en toutes saisons :  complet, efficace et doux, elle permet de tonifier à la fois tous les muscles du corps, de vivifier les chaînes musculaires et articulaires (surtout les bras, les épaules, le dos, les abdominaux, les fessiers et les jambes), de renforcer le système cardio-vasculaire sans impact violent sur les articulations, d’améliorer la mobilité et la coordination du corps, d’amincir la silhouette..

Contrairement à la marche traditionnelle (qui exploite surtout les membres inférieurs), l’utilisation des bâtons favorise le développement musculaire des parties supérieures du corps et accroît la dépense calorique. Les abdominaux, les bras, les pectoraux, les épaules et le cou se trouvent aussi sollicités. Par ses appuis latéraux, la marche nordique entraîne une plus grande amplitude pulmonaire et une meilleure oxygénation. 

En impliquant toutes les chaînes musculaires du corps, la marche nordique augmente sensiblement la dépense énergétique par rapport à la marche traditionnelle ou la randonnée. La marche nordique permet au pratiquant de perdre du poids, de fortifier ses muscles et ses os, le planter des bâtons au sol assurant l’équilibre et la poussée, sans agresser les articulations.

 

                                         Les précautions à prendre avant la Marche nordique

La Marche nordique convient à pratiquement tout le monde quel que soit l’âge. Il est impératif de consulter un médecin avant de débuter pour vous assurer qu’il n’existe pas de contre-indications (arthrite, tendinites sur les membres supérieurs ou inférieurs, affections rhumatismales…) 

Là-encore, les erreurs guettent les néophytes, même ceux habitués à la marche traditionnelle. Aussi, la pratique en club avec des entraîneurs compétents vous facilitera la vie. Les monitrices diplômées du club de CMI « Coureurs du Monde en Isère » proposent trois niveaux de pratique sur des parcours de difficultés et de durées différentes. Attention : ce n’est pas de la balade (ce qui n’empêche pas de profiter du paysage), mais une activité sportive de pleine nature dont les participants doivent pouvoir suivre l’allure moyenne la plus adaptée à leur niveau. Selon la nature du parcours, quelques exercices techniques peuvent pimenter la sortie.

L’équipement est simple : bonnes chaussures de marche (non montantes), vêtements de sport, petit sac pour affaires de rechange, et ravitaillement. Un soin particulier doit être donné au choix des bâtons pour éviter les vibrations intempestives (les bâtons de ski ne conviennent pas) et en trouver la bonne taille. Les monitrices sauront vous conseiller.

Article écrit en collaboration avec Bernard Giroud, président de CMI « Coureurs du Monde en Isère », et les monitrices du groupe Marche nordique

site Internethttp://cmi-tullins.athle.com  - rubrique : Marche nordique



Posté dans : Le coin du sportif