Presentation

Course à Pieds et Santé


Ce sport d’endurance est accessible à tous très facilement, car praticable en plein air presque partout, par tout temps et avec un équipement réduit. Et il est très bénéfique pour le corps et l’âme. Encore faut-il connaître quelques principes de base… Notre région offre tellement de terrains variés pour la pratique ! Plaines, collines, montagnes, parcs… Stades, sentiers, chemins, petites routes… Pourquoi se priver ?

Les bienfaits de la course à pied concernent en premier une amélioration des capacités cardiaques et respiratoires ; elle favorise au fil du temps une meilleure résistance à l’effort en optimisant l’utilisation des réserves énergétiques (sucres et graisses) par l’organisme. À terme, la course à pied réduit les risques de maladies cardiovasculaires et contribue à une meilleure santé.

C’est aussi une alliée du mental : pratiquée en club, elle permet une socialisation, une communauté d’effort qui se poursuit au-delà de l’entraînement. Elle aide à lutter efficacement contre le stress (sécrétion d’endorphines) et la dépression. Et la course à pied fortifie la motivation pour arrêter de fumer, perdre du poids (diminution de la masse grasse), rencontrer de nouveaux amis, se fixer des objectifs…

 

                                         Les précautions à prendre avant de courir

Le premier pas avant de débuter la course à pied est de consulter un médecin pour vous assurer qu’il n’existe pas de contre-indications à la pratique d’un sport d’endurance. Les contre-indications à la course à pied sont rares : des problèmes articulaires avérés, des troubles cardiaques sévères, un handicap, un surpoids peuvent empêcher ou limiter ce type d’effort d’endurance. Mais plus généralement au contraire, l’effort d’endurance a des vertus thérapeutiques recommandées par la médecine.

Le choix d’un bon équipement est essentiel : des vêtements en textiles respirants, des chaussures adaptées à ce type d’effort et amortissant les impacts au sol. A ne pas négliger : l’hydratation avant, pendant et après l’effort ; l’échauffement (y compris l’été) ; les étirements actifs avant une séance de qualité et les étirements passifs après le retour au calme ; la planification des séances ; des allures adaptées et variées ; des distances raisonnables.

Pratiquer la course à pied paraît simple au néophyte : il  suffirait de mettre un pied devant l’autre et de recommencer… Pourtant, les erreurs et les pièges guettent les débutants. Aussi, la pratique en club avec des entraîneurs compétents pourra vous y aider. Le club de CMI « Coureurs du Monde en Isère » propose des sorties adaptées à tous les niveaux de pratique, du débutant au champion, avec une cinquantaine d’entraîneurs qui sauront vous guider vers la meilleure pratique et vous faire progresser. Mais cela suppose un peu de volonté et d’effort… Le résultat en vaut la peine !

Article écrit en collaboration avec Bernard Giroud, président de CMI « Coureurs du Monde en Isère », entraîneur national Course

site Internet : http://cmi-tullins.athle.com



Posté dans : Le coin du sportif