Presentation

Que faire devant une brûlure cutanée


  • Chez un adulte en bonne santé, une brûlure par la chaleur peut initialement être considérée comme sans gravité si elle a toutes les caractéristiques suivantes : elle est superficielle (rougeur douloureuse et parfois une phlyctène (= cloque ou ampoule)) ; peu étendue (surface brûlée inférieure à la surface de la paume de la main de la personne brûlée) ; elle n’atteint ni le visage, ni les mains ou la plante des pieds, ni les organes sexuels, ni les zones de plis (arrière des genoux, coude, cou, etc.) ; elle ne fait pas le tour d’un bras ou d’une jambe. En cas de doute sur la gravité de la brûlure, consulter rapidement un soignant.

Tout d’abord, refroidir sous l’eau courante

  • L’eau courante, froide ou à peine tiède (15 °C à 25 °C), dès que possible et pendant une vingtaine de minutes, permet de refroidir la zone brûlée, de calmer la douleur et de commencer le nettoyage d’éventuels débris.

  • Il est préférable d’enlever bagues, bracelets et autres bijoux près de la zone brûlée, qui a tendance à gonfler. Enlever également les vêtements imprégnés de liquide chaud, sauf s’ils adhèrent à la peau.

  • Mieux vaut ne pas rompre les phlyctènes intactes, qui protègent contre l’infection.

Ensuite, appliquer un pansement à base de vaseline

  • En cas de phlyctènes étendues ou de douleur, un pansement vise à protéger la plaie d’éventuelles souillures, à favoriser la cicatrisation et à soulager la douleur…



Posté dans : Le coin du médical